Les églises sont quasiment vides en France

église vide Dans nos campagnes il n’est pas rare d’avoir un prêtre pour dix clochers.
Les catholiques pratiquants représentent moins de 5 % de la population.

Dans les années 1980, Raymond Devos inspiré de cette situation et par le livre d’André Frossard : « Dieu existe, je L’ai rencontré » a écrit ce sketch : « L’homme existe, je l’ai rencontré ! »

Ce sketch qui peut faire sourire, reflète malheureusement la situation catastrophique dans laquelle se trouve la religion catholique en France.

J’ai lu quelque part : « Dieu existe, je l’ai rencontré ! »
Ca alors ! Ca m’étonne !
Que Dieu existe, la question ne se pose pas ! Mais que quelqu’un l’ait rencontré avant moi, voilà qui me surprend !
Parce que j’ai eu le privilège de rencontrer Dieu juste à un moment où je doutais de lui !
Dans un petit village de Lozère abandonné des hommes, il n’y avait plus personne.
Et en passant devant la vieille église, poussé par je ne sais quel instinct, je suis rentré…
Et, là, ébloui…par une lumière intense…insoutenable !
C’était Dieu…Dieu en personne, Dieu qui priait !
Je me suis dit : « qui prie-t-il ? Il ne se prie pas lui-même ? Pas lui ? Pas Dieu ? »
Non ! Il priait l’homme ! Il me priait moi ! Il doutait de moi comme j’avais douté de lui !
Il disait : Ô homme ! si tu existes, un signe de toi !
J’ai dit : Mon Dieu, je suis là !
Il dit : Miracle ! Une humaine apparition !
Je lui ai dit : Mais mon Dieu…comment pouvez-vous douter de l’existence de l’homme, puisque c’est vous qui l’avez créé ?
Il m’a dit : Oui…mais il y a si longtemps que je n’en ai pas vu dans mon église…que je me demandais si ce n’étais pas une vue de l’esprit !
Je lui ai dit : Vous voilà rassuré, Mon Dieu !
Il m’a dit : Oui ! Je vais pouvoir leur dire là-haut : « L’homme existe, je l’ai rencontré ! »

Raymond Devos

N’hésitez pas à commenter et à partager sur les réseaux sociaux, merci.

Publicités

8 commentaires sur « Les églises sont quasiment vides en France »

  1. Bonjour,
    A mon sens ce n’est uniquement une question de foi. Cela a aussi à voir avec le désarmement identitaire des Français. Le mondialisme veut faire d’eux des « citoyens du monde », c’est-à-dire des ilotes consommateurs mondialisés et acculturés. Qui entrent plus facilement dans une boutique Apple que dans une église.

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour cher Jean-Pierre. Je ne parviens pas à saisir la portée de votre post à travers cette citation de Jérémie. Les citernes crevassées représentent-elles pour vous l’identité française dans sa « vacuité » (dans une interprétation mystique) ou représentent-elles pour vous le consumérisme dans sa vacuité (dans ce cas nous sommes d’accord)?

    J'aime

    1. Je pense que nous sommes d’accord !

      Pour moi les citernes crevassées que l’homme s’est creusé, sont les idoles qui enlèvent la première place à Dieu, « la source d’eau vive ».
      Elles nous proposent pour étancher notre soif…des bonheurs éphémères tels que l’argent, le consumérisme, le New âge, les sectes, les drogues et addictions de toutes sortes, la débauche, etc… Ces citernes crevassées n’étanchent pas notre soif d’espérance et d’amour.

      J'aime

  3. Bonjour,

    L’église catholique va s’effondrer. Cela a été prévu depuis des millénaires et est en passe de se réaliser, et cela prouve bien que tout ceci est une « farce » – un peu macabre il faut le dire.
    Voir par exemple la prédiction de Billy Meier.

    Je vous recommande de lire les livres de Gianluigi Nuzzi et de chercher aussi Notovic qui montre que l’homme a vécu en Inde.

    Cordialement.

    J'aime

    1. Bonjour Gérardo

      L’Eglise Catholique est attaquée depuis deux mille ans et parfois même de l’intérieur néanmoins, elle tiendra toujours car c’est l’Eglise du Christ.

      Jésus-Christ est le chemin, la vérité et la vie !

      J'aime

  4. Les églises sont vides car le fardeau est trop lourd , culpabilisant , normatif . L’Etat laïque nous entretient dans l’insécurité , renforce notre individualisme , et renforce notre consumérisme effréné comme une réponse à nos angoisses . Le Christ nous demande de venir à sa suite en laissant tout, L’acte de Foi est un engagement radical mais nous préférons nous accommoder d’un quotidien fait de compromissions par peur de manquer . Nous vivons notre croyance avec nos amis, notre milieu ,comme un marqueur social et en sécurité. La confession est devenue collective comme s’il était possible de nous dédouaner lâchement de nos responsabilités individuelles en nous infantilisant . Croire ne se résume pas à un bon deal avec la mort , Croire c’est reconnaître que nous sommes petits , petits avec nos travers , et que nous ne serons jamais parfaits et que nous tomberons sans cesse , je ne suis pas mieux pas pire qu’un autre mais avec les autres je peux faire « corps » et grâce aux indications du Christ je peux aller vers le Père . L’Eglise ne peux pas s’accommoder de ce monde , elle ne peux pas non plus nous édifier dans un rapport de pouvoir.

    Aimé par 1 personne

  5. Demandons au Seigneur des seigneurs, notre Roi, notre Sauveur et notre Dieu de nous aider à ne pas nous décourager mais à persévérer, à ne pas juger les autres mais à les accepter tels qu’ils sont et les aimer comme Lui-même nous aime.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s