Béatification des martyrs d’Algérie

martyrs d_AlgérieAu cours de cette célébration (le 8 décembre 2018) ont été reconnus bienheureux Mgr Pierre Claverie, dominicain, évêque d’Oran, sept moines trappistes de Tibhirine, tous Français, et leurs compagnons, religieux et religieuses tués « en haine de la foi » – selon l’expression consacrée -, en Algérie entre 1994 et 1996.

Leur martyre a été reconnu par un décret de la Congrégation pour les causes des saints dont le pape François a approuvé la promulgation, le 26 janvier 2018.

Les moines de Tibhirine sont Christian de Chergé, Luc Dochier, Christophe Lebreton, Michel Fleury, Bruno Lemarchand, Célestin Ringeard, Paul Favre-Miville. Les onze autres martyrs sont français, espagnols, et belges :

-un frère mariste, Henri Vergès et sœur Paul-Hélène Saint-Raymond, des petites Sœurs de l’Assomption, assassinés le 8 mai 1994 à Alger;

-soeur Esther Paniagua Alonso, et soeur Caridad Álvarez Martín, religieuses espagnoles des Sœurs Augustines Missionnaires assassinées le 23 octobre 1994 à Babael Oued;

-quatre pères blancs – trois Français et un Belge -, assassinés à Tizi Ouzou, le 27 décembre 1994, Jean Chevillard, Charles Deckers, Alain Dieulangard et Christian Chessel;

-deux sœurs missionnaires de Notre-Dame des Apôtres: Angèle-Marie Littlejohn et Bibiane Leclercq, assassinées le 3 septembre 1995;

-sœur Odette Prévost, des petites Sœurs du Sacré-Cœur, tuée à Alger le 10 novembre 1995.

Le pape a adressé une lettre, en latin, au cardinal Becciu, en vue de cette mission.

« Jésus lui-même, le Fils de Dieu, qui a souffert, sans avoir aucune faute, la persécution et une mort cruelle sur la croix, a dit ouvertement à ses disciples: « Le serviteur n’est plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, il vous persécuteront aussi » (Jn 15, 20). Ces paroles ont été confirmées au cours des siècles dans différentes régions et de différentes façons », fait observer le pape.

« Les persécutions ne sont pas une réalité du passé, parce qu’aujourd’hui également, nous en subissons, que ce soit d’une manière sanglante, comme tant de martyrs contemporains, ou d’une façon plus subtile, à travers des calomnies et des mensonges ».

Il rappelle que l’Eglise a toujours honoré les martyrs qui ont témoigné de leur foi et de leur amour pour le Seigneur Jésus, jusqu’à l’effusion du sang. C’est ce qu’illustre aussi la béatification de Pierre Claverie, et de ses 18 compagnons.

source

Publicités

3 commentaires sur « Béatification des martyrs d’Algérie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s