Jésus entend le cri de l’homme

En ce temps-là, tandis que Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule nombreuse, le fils de Timée, Bartimée, un aveugle qui mendiait, était assis au bord du chemin. Quand il entendit que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : « Fils de David, Jésus, prends pitié de moi ! … Lire la suite Jésus entend le cri de l’homme

Publicités

Multitude d’anges en fête

Carnet d'un ermite urbain

ARCHANGES LUMIERE

« (Par le baptême)vous êtes venus vers … la Jérusalem céleste et une multitude d’anges en fête », cette affirmation de l’auteur de la Lettre aux Hébreux (12, 22) réconforte notre foi en l’existence de ces purs esprits que sont les anges. Voici ce qu’en dit, à son tour, un docteur de l’Église du 6e siècle:

« Il faut savoir que le nom anges désigne leur fonction, et non leur nature. Car ces esprits bienheureux de la patrie céleste sont bien toujours des esprits, mais on ne peut  les appeler toujours des «anges», parce qu’ils ne sont des anges que lorsqu’ils portent un message. On appelle «anges» ceux qui portent les messages moins importants, et «archanges» ceux qui annoncent les plus grands événements. C’est pourquoi l’archange Gabriel fut envoyé à la Vierge Marie, et non pas un ange quelconque; pour ce ministère, il s’imposait d’envoyer un ange du plus…

Voir l’article original 316 mots de plus

Neuvaine de compassion pour les victimes d’abus dans l’Eglise

ECCE AMOR

Face aux révélations d’ampleur des crimes sexuels dans l’Eglise, nous nous découvrons sans voix, sidérés, attérés. Les actes mis en lumière sont tellement destructurants. Que dire ? Comment prier ? les mots manquent.

Voyant que la prière peut se faire difficile, alors qu’elle est si nécessaire, il m’a semblé utile de donner forme à l’expression de ce désarroi qui nous touche tous.

Aussi, si prier, en pensant à ces faits très graves, vous est également compliqué, je vous propose, sous ce petit mot, une neuvaine de compassion pour les victimes d’abus dans l’Eglise.

Vous pouvez bien sûr partager cette prière. Je l’ai soumise à mon Diocèse avant de la diffuser, afin qu’elle puisse être dite en toute confiance.

En ce jour où nous honorons Notre Dame des Douleurs, que la Vierge de pitié et de tendresse nous affermisse dans la foi.

NEUVAINE DE COMPASSION

Pour les victimes d’abus dans l’Église

Voir l’article original 2 577 mots de plus

Merci de m’avoir attendue

Tu étais le Berger, Tu es le Berger J'étais la brebis perdue Qui criait vers toi Sa souffrance et sa peur Tes autres brebis continuaient Leur route vers le soleil Et moi, j'étais perdue Personne ne s'en était aperçu Et je criais "au secours" Et personne ne m'entendait Partout, je cherchais mon chemin Mais je … Lire la suite Merci de m’avoir attendue

Il y a trois ennemis forts et acharnés que tu as à vaincre

 Quand Joseph était en exil avec l'enfant et la mère, il a appris de l'ange, pendant son sommeil, qu'Hérode était mort ; mais, ayant entendu dire qu'Archelaüs son fils régnait dans le pays, il n'en a pas moins continué d'avoir grande crainte que l'enfant ne soit tué. Hérode, qui poursuivait l'enfant et voulait le tuer, c'est … Lire la suite Il y a trois ennemis forts et acharnés que tu as à vaincre

Voici ce qu’écrivait le père Jacques Hamel pour la Toussaint

le jeudi 15 septembre 2016, le bréviaire du Père Jacques Hamel a été remis par Mgr Dominique Lebrun à la basilique Saint-Barthélemy-en-l’Île (San Bartolomeo all'Isola, 22 Piazza di San Bartolomeo all'Isola à Rome), sanctuaire des Nouveaux martyrs des 20e et 21e siècles confié à la Communauté de Sant’Egidio par saint Jean-Paul II. Depuis, le bréviaire … Lire la suite Voici ce qu’écrivait le père Jacques Hamel pour la Toussaint

Notre-Dame des douleurs

Voyez ce qu'ajoutait à ses plaies, dans la Passion de Jésus, la compassion de sa Mère. Il la voyait, le cœur tout broyé, les mains serrées par la douleur, les yeux ruisselants de larmes, le visage crispé, la voix plaintive, mais tout le corps dressé, virile et debout auprès de son gibet. Je la devine, … Lire la suite Notre-Dame des douleurs