Je suis croyant, pas pratiquant…

Le Saint SacrementJe demande à l’Eglise le baptême pour mon enfant, ou des obsèques pour quelqu’un de ma famille, ou le mariage, mais je vis toute ma vie hors de l’Eglise.
Quand je dialogue avec ceux qui me parlent ainsi, je me rends compte que, souvent, en fait, ils ne croient pas. Ils croient en ‘quelque chose‘, et ce début de foi est important, déjà très précieux, mais ils ne croient pas que Jésus soit le Fils de Dieu, qu’il soit ressuscité, que Dieu soit notre Père… Pour être en vérité, il faut reconnaître qu’ils ne sont pas chrétiens !
 »Quelque chose » ne peut pas m’aimer, seul quelqu’un peut m’aimer.
Même baptisé, nous ne commençons à devenir chrétiens, et à accueillir la grâce reçue à notre baptême, que le jour où nous commençons à accueillir Jésus comme le Fils de Dieu, celui qui peut dire : «Je suis le Chemin, la Vie, la Vérité » Jean 14,6. Celui qui me donne de pouvoir vivre dans une lumière nouvelle, celle de l’amour de Dieu, de Dieu mon Père et de son projet pour moi ( pour nous tous) : la vie éternelle et bienheureuse.

Avec Lui, avec sa lumière, son aide, je peux entrer dans une vie vraiment nouvelle, pleine de sens, où je me retrouve, dans mon identité la plus profonde, connu et aimé de Dieu mon Père, apprenant à devenir bon comme lui. Je peux ainsi traverser le mal, les épreuves parfois terribles qui nous arrivent, ainsi qu’à ceux que nous aimons.

Mais si je reste seul,

qui va m’aider à trouver cette lumière et cette aide de Celui qui m’aime ?

Sinon des frères et des sœurs qui en vivent eux-mêmes, qui la partagent entre eux et qui se retrouvent ensemble, régulièrement, autour de lui, Jésus, le Seigneur, pour le prier, écouter sa Parole et ses enseignements, le recevoir lui-même dans cet extraordinaire Sacrement, ce grand Mystère de la Messe où il se rend présent, caché sous la forme de l’Hostie, pour venir me rejoindre, m’aimer, m’aider, me secourir, là où j’en ai le plus besoin, là où j’en suis dans ma vie, que ce soit avec moi-même, les autres ou Dieu. Enfin, je viens pour l’aimer, par ma présence autour de lui, avec mes frères et sœurs. Et offrir son Sacrifice pour d’autres qui ont besoin de sa grâce et de son secours.
N’attristons pas le Seigneur en laissant son Eglise mourir chez nous, en ne comptant que sur les autres pour la garder vivante (et à notre service!).

P. Geoffroy

Publicités

3 commentaires sur “Je suis croyant, pas pratiquant…

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour, encore un très bel article, je me pose souvent la question, pourquoi des personnes qui se disent non croyants, veulent se faire enterrer à l’église et par un « curé » , ils renaclent quand ils savent que ce sera l’équipe de bénévoles qui se chargera des obsèques. Je trouve cela très curieux, mais c’est vrai qu’au fond d’eux même ils croient , et je devrais laisser Dieu les juger car , Lui seul peut voir tout au fond de nos coeurs. Bon après-midi amitiés MTH

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :