Prière à tous les saints

Saint-Augustin

Reine de tous les saints, glorieux Apôtres et Evangélistes, Martyrs invincibles, généreux Confesseurs, savants Docteurs, illustres Anachorètes, dévoués Moines et Prêtres, Vierges pures et pieuses femmes, je me réjouis de la gloire ineffable à laquelle vous êtes élevés dans le Royaume de Jésus-Christ, notre divin Maître.

Je bénis le Très-Haut des dons et des faveurs extraordinaires dont il vous a comblés et du rang sublime où il vous élève. O amis de Dieu !

O vous qui buvez à longs traits au torrent des délices éternelles, et qui habitez cette patrie immortelle, cette heureuse cité, où abondent les solides richesses ! Puissants Protecteurs, abaissez vos regards sur nous qui combattons, qui gémissons encore dans l’exil, et obtenez-nous la force et les secours que sollicite notre faiblesse pour atteindre vos vertus, perpétuer vos triomphes et partager vos couronnes. Lire la suite

Publicités

Ta passion a commencé, te voilà seul, abandonné. 

Au jardin des oliviers, sur tes joues, tes larmes ont saigné.

O père, mon père, que cette coupe s’éloigne de moi, mais non pas ma volonté ! Que Ta Volonté soit faite!

Arrêté, frappé, bafoué, tu regardais, tes bourreaux s’acharnaient…
En silence, toi tu priais, tu pardonnais, le cœur tant attristé.
Ton Corps, ta chair, est déchirée, tu es flagellé, oui, tu as reçu, les 40 coups de fouets, pour mes impuretés, pour me purifier. Lire la suite

Amour et charité

La charité

« Je suis la Vigne et vous êtes les branches ; le commandement que je vous fais est de vous aimer les uns les autres. On reconnaîtra que vous êtes mes fidèles amies à l’amour que vous aurez les unes pour les autres. »

… Je sentais que le précepte d’aimer le prochain est pareil à celui d’aimer Dieu… J’avais besoin de répandre cet amour sur toutes les âmes ; en sauver, en sanctifier me semblait un besoin si grand que j’en éprouvais devant Notre-Seigneur des tenaillements inexprimables.
Quand on est un dans l’amour on ne craint pas d’être inutile ; on sent bien qu’on a, par l’amour, plus de puissance, plus de moyens pour aider ses frères qu’avec tous les trésors de la terre.

A mesure que nous aimons Dieu davantage, nous nous aimons plus parfaitement.

Dieu est amour ; si on resserre son cœur, Jésus a moins de place pour s’y loger.
Dieu est charité, Il ne demeure que dans le cœur rempli d’amour.
La miséricorde de Dieu est aussi grande que son amour. C’est un Père qui se réjouit de nos progrès, mais qui excuse nos faiblesses et nous relève avec bonté chaque fois que nous sommes tombés. Lire la suite

Homélie du pape François aux ados

« À ceci, tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples : si vous avez de l’amour les uns pour les autres » (Jn 13, 35).

Chers jeunes garçons et filles, quelle grande responsabilité le Seigneur nous confie aujourd’hui ! Il nous dit que les gens reconnaîtront les disciples de Jésus à la façon dont ils s’aiment entre eux. L’amour, en d’autres termes, est la carte d’identité du chrétien, c’est l’unique ‘‘document’’ valide pour être reconnu disciples de Jésus. Si ce document expire et n’est pas renouvelé continuellement, nous ne sommes plus des témoins du Maître. Alors, je vous demande : voulez-vous accueillir l’invitation de Jésus à être ses disciples ? Voulez-vous être des amis fidèles ? Le vrai ami de Jésus se distingue essentiellement par l’amour concret, pas l’amour « dans les nuages », non, l’concret qui resplendit dans sa vie. L’amour est toujours concret. Qui n’est pas concret et parle de l’amour fait un feuilleton télévisé, un roman télévisé. Voulez-vous vivre cet amour qu’il nous donne ? Cherchons alors à nous mettre à son école, qui est une école de vie pour apprendre à aimer. Et c’est un travail de tous les jours : apprendre à aimer.

Pape François

D’abord et avant tout, aimer, c’est beau, c’est la voie pour être heureux.

Mais ce n’est pas facile, c’est exigeant, cela demande de l’effort. Pensons, par exemple, à ce qui se passe lorsque nous recevons un cadeau : cela nous rend heureux, mais pour préparer ce cadeau, des personnes généreuses ont consacré du temps et de l’énergie ; et ainsi en nous offrant quelque chose, ils nous ont donné également un peu d’eux-mêmes, quelque chose dont ils ont su se priver. Pensons aussi au don que vos parents et vos animateurs vous ont fait, en vous permettant de venir à Rome pour ce Jubilé qui vous est consacré. Ils ont tout planifié, organisé, préparé pour vous, et cela leur procurait de la joie, même si peut-être ils renonçaient à un voyage pour eux-mêmes. Voilà le concret de l’amour. Aimer, en effet, veut dire donner, non pas seulement quelque chose de matériel, mais quelque chose de soi-même : son temps, son amitié, ses capacités. Lire la suite

Comment devenir ami du Père Boulad

« Je suis un fou, un ambitieux, un passionné, ayant une conscience aiguë de ma fragilité et de ma faiblesse.
Je veux changer la face du monde et de l’Égypte,
et me refuse à mettre aucune limite à mes rêves et à mes désirs, car je pense Dieu capable de faire fleurir sur le fumier de ma personne et de ma vie une IMMENSE MOISSON D’AMOUR. »

P.Henri Boulad

Les amis du père Boulad

 

Qu’est-ce que la Garde d’Honneur ?

Sacré Cœur de JésusLa Garde d’Honneur du Sacré-Cœur a  

  • pour point de départ le Calvaire où Jésus sur la Croix a le Cœur ouvert et transpercé par la lance du soldat, un Cœur qui est toujours vivant mais continuellement blessé par nos péchés ;
  • pour modèles la Très Sainte Vierge Marie, Saint Jean et Sainte Marie Madeleine, les premiers Gardes d’Honneur qui se tiennent au pied de la Croix.

La Garde d’Honneur du Sacré Cœur de Jésus est une œuvre merveilleuse qui a été établie par Sœur Marie du Sacré Cœur Bernaud à la Visitation de Bourg en Bresse le Jeudi-Saint 1863. Elle permet de transformer les actions les plus indifférentes en autant d’actes d’amour. Elle met en contact le cœur humain avec le Cœur Sacré de Jésus présent dans le tabernacle. Ce n’est pas seulement une pratique de piété, mais un moyen d’union, de réparation, d’offrande, d’apostolat. Elle éclaire d’une lumière nouvelle les intelligences sur les besoins de notre temps, les maux actuels et leurs remèdes. Elle fournit à la volonté les moyens pour se perfectionner en utilisant des actes quelconques, dans la fidélité à son devoir d’état. Lire la suite

La prière onde d’amour

action de grâcesNous en appelons à toi, Seigneur, toi qui conduis ta créature humaine à travers les conflits de ce monde. Fais aboutir les volontés de paix de ce temps, afin que tous les hommes puissent vivre heureux et te louer pour l’amour que tu donnes.

Cette prière est d’une intense actualité.

C’est vrai que nous n’avons plus de guerre depuis plus de soixante dix ans avec l’Allemagne. Mais on se massacre partout dans le monde, jusque dans notre pays la France et un nouveau cancer idéologique y répand ses métastases.

Seigneur, si je réfléchis à ce monde dans lequel je vis, j’en ai le tournis, je suis comme matraqué. Que faire? Je ne peux pas aller crier pitié et raison dans les cabinets ministériels, dans les états-majors, sur les champs de bataille.

Il me reste à te prier.

Car, c’est toi Seigneur, qui domines le monde ! Si ma prière était plus forte, plus fervente, plus criante, est-ce que tu changerais quelque chose ? Je sais, personne autant que toi ne respecte la liberté de l’homme.

Alors pourquoi prier ?

Tu me réponds : « As-tu réfléchi qu’une prière vraie augmente le potentiel d’amour en ce monde? Il faut donc prier intensément. Ta prière atteint quelque part un esprit, un coeur, une liberté, et en lui envoyant une onde d’amour, tu l’éclaires, tu le réconfortes, tu orientes ses décisions. C’est ta possibilité à toi d’agir pour la paix. »

 

Sur la Croix: Il est là pour moi.

Jésus Christ sur la CroixJe n’avais rien compris à l’Amour de Dieu pour moi. Je n’avais pas compris qu’Il m’aimait même si je suis laide de l’intérieur. Qu’Il m’aimait même quand je Lui tournais le dos.

J’ai douté de son Amour pour moi. J’ai peut-être même refusé cet Amour lorsque j’étais au plu profond de la vague, parce que je souffrais trop, j’avais trop de peine. C’est terrible de refuser l’Amour de Jésus (n’importe quel amour d’ailleurs). L’amour est quelque chose de tellement beau et gratuit qu’on n’a pas le droit de le massacrer.

Il a marché devant moi.

Mais tu vois dans ma peine ma souffrance j’avais oublié une seule chose : c’est que Lui, le Christ, Il a marché devant moi dans la souffrance et Il marche encore et toujours devant moi. Il les a toutes prises, les souffrances. Il avait certainement préparé mon coeur à la souffrance. Il l’avait préparé de la façon la plus merveilleuse qui soit : en l’habitant. Mais je n’ai pas cru à ce moment-là qu’Il était là, en moi. Ce n’était pas possible. Son Amour dépasse tellement notre imagination qu’on arrive pas à l’identifier… Lire la suite

Promesses de Jésus à Sainte Marguerite-Marie

En 1675, Notre-Seigneur déclare à sainte Marguerite-Marie Alacoque, religieuse de l’ordre de la Visitation, à Paray-le-Monial :

Sacré Coeur de Jésus
« Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes qu’il n’a rien épargné, jusqu’à s’épuiser et se consumer pour leur témoigner son amour; et pour reconnaissance, je ne reçois de la plus grande partie que des ingratitudes, par les mépris’ irrévérences, sacrilèges et froideurs qu’ils ont pour moi dans ce Sacrement d’amour. Mais, ce qui est encore plus rebutant, c’est que ce sont des cœurs qui me sont consacrés. C’est pour cela que je te demande que le premier vendredi d’après l’octave du Saint Sacrement soit dédié à une fête particulière pour honorer mon Cœur, en lui faisant réparation d’honneur par une amende honorable, communiant ce jour-là pour réparer les indignités qu’il a reçues pendant le temps qu’il a été exposé sur les autels ; et je te promets que mon Cœur se dilatera pour répandre avec abondance les influences de son divin amour sur ceux qui lui rendront cet honneur ». Lire la suite