En ce temps-là, Marie rendit grâce au Seigneur en disant :

« Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles ; Saint est son nom ! Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent. Déployant la … Lire la suite En ce temps-là, Marie rendit grâce au Seigneur en disant :

Publicités

La paix de l’âme

De quelle nature est notre cœur et comment il doit être gouverné Sachez-le, Dieu vous a donné un cœur très noble, créé pour l’aimer uniquement et pour se fondre en lui. Avec cet amour vous obtiendrez de votre cœur tout ce que vous voudrez: la vertu vous sera aimable et les choses les plus pénibles … Lire la suite La paix de l’âme

Dieu se donne Lui-même en nourriture

Pour avoir une idée de notre dignité, il faut nous rappeler souvent le ciel, le calvaire et l'enfer. Si nous comprenions ce que c'est qu'être enfant de Dieu, nous ne pourrions pas faire le mal, nous serions comme des anges sur la terre. Être enfant de Dieu, quelle dignité ! Lorsque les anges se furent … Lire la suite Dieu se donne Lui-même en nourriture

Les fins dernières

Nous avons vu que l’âme est immortelle, dépassant infiniment la matière. Il nous faut donc étudiez ce qu’est la mort, et quel est le sort des âmes après elle. C’est ce qu’on appelle les fins dernières (ou encore eschatologie = qui concerne les fins dernières). I – La mort La mort est une réalité métaphysique, qui dépasse … Lire la suite Les fins dernières

La communion vue par le Saint curé d’Ars

Qui de nous, M.F., aurait jamais pu comprendre que Jésus-Christ eût porté son amour envers ses créatures jusqu'à leur donner son Corps adorable et son Sang précieux pour servir de nourriture à nos âmes, si ce n'était lui-même qui nous le dise ? Eh quoi ! M.F., une âme se nourrir de son Sauveur !... … Lire la suite La communion vue par le Saint curé d’Ars

Sainte Thérèse de Lisieux « Sauver les âmes »

C’est en la Cathédrale Saint-Pierre, un dimanche de juillet 1887, au terme de la messe, que Thérèse reçoit la grâce eucharistique de sa mission. En refermant son missel, elle est saisie par une image du Christ en croix qui glisse des pages : " Je fus frappée par le sang qui tombait d’une de ses … Lire la suite Sainte Thérèse de Lisieux « Sauver les âmes »