Prière à Notre-Dame de Bon-Espoir

Notre-Dame de Bon-Espoir
Notre-Dame de Bon-Espoir

Notre-Dame de Bon-Espoir,

chère au cœur des Dijonnais et des chrétiens de Côte-d’Or, nous nous tournons vers vous comme vers une source de réconfort.
Toujours vous avez étendu votre main protectrice sur notre peuple, nos familles et chacune de nos personnes.

Aujourd’hui nous vous demandons d’intercéder pour nous pour qu’en ces temps d’épidémie et d’inquiétude nous gardions confiance et partagions notre espérance avec nos prochains qui sont dans l’angoisse.

Que l’Esprit Saint nous inspire ce qui est bon et juste,
Afin que nos communautés privées momentanément des sacrements en particulier de l’eucharistie et de la réconciliation, redoublent de ferveur et de charité fraternelle.

Guide-nous sur la voie de la patience et de la solidarité
Que bientôt nous puissions reprendre notre travail et nos occupations
Et nos jeunes le chemin de leur établissement scolaire.
Que nos anciens isolés sachent que nous leur restons proches
Et le personnel soignant que nous lui sommes pleins de reconnaissance

Que cette épreuve passagère renforce la communion
qui nous relie entre nous avec le Père, le Fils, et le Saint-Esprit.

Notre Dame de Bon Espoir, Priez pour nous

Amen.

Archevêque de Dijon Roland Minnerath

 

Notre-Dame de Bon-EspoirCette statue de Marie, l’une des plus ancienne de France, a été sculptée en bois entre le XI et le XII siècle.

Au XVII siècle, le nom de Notre-Dame de Bon-Espoir prévalut.
Les dijonnais attribuent en effet à la Vierge plusieurs miracles:
– En septembre 1513, une armée suisse assiégeait Dijon.
Les habitants de la ville prièrent particulièrement la Vierge et portèrent sa statue en procession dans les rues le 11 septembre.
Deux jours plus tard, les ennemis suisses levèrent le siège.
Les dijonnais attribuèrent ce départ à la Vierge.
– En septembre 1944, les troupes allemandes, rassemblées à Dijon semblaient vouloir résister à l’avancée des forces américaines et françaises.
Les dijonnais prièrent la statue.
Dans la nuit du 10 au 11 septembre, les allemands abandonnèrent la cité des ducs et les forces alliées y entrèrent le 11 septembre, anniversaire de la procession de 1513.
A nouveau, de nombreux habitants y virent un miracle de Notre-Dame de Bon-Espoir.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s