Ô Enfant divin, Tu T’es fait petit pour moi

Sainte FamilleTu descends des étoiles, ô Roi du ciel, et Tu arrives dans une grotte froide et glacée. Ô Enfant divin, je m’aperçois que Tu trembles : combien il T’en coûte de m’avoir aimé ! Toi, Créateur du monde, Tu manques de langes et de feu ; ô Enfant chéri ! Combien cette humilité m’inspire d’amour ! Tu quittes le Sein divin de ton Père pour venir souffrir sur ce fumier. Où l’Amour t’a-t-il conduit ? Mon Jésus, pour qui as-Tu tant souffert ? C’est pour moi. Tu dors, cher Enfant ; mais ton Cœur ne dort pas ; non Il veille à toute heure. À quoi penses-Tu donc, mon beau petit Agneau ? Je pense, dis-Tu, à mourir pour toi ! Ainsi soit-il.

Prière de Saint Alphonse de Liguori (1696-1787)

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s