Sainte Marguerite-Marie Alacoque

Marguerite-Marie AlacoqueC’est pour instituer et propager le culte de Son Sacré Cœur que Jésus-Christ Se choisit, au monastère de la Visitation de Paray-le-Monial, une servante dévouée en Marguerite-Marie Alacoque: une des gloires de la France est de lui avoir donné naissance.

Prévenue par la grâce divine dès ses premières années, elle conçut de la laideur du péché une idée si vive, que la moindre faute lui était insupportable; pour l’arrêter dans les vivacités de son âge, il suffisait de lui dire: « Tu offenses Dieu! » Elle fit le vœu de virginité à un âge où elle n’en comprenait pas encore la portée.

On raconte qu’elle aimait, tout enfant, à réciter le Rosaire, en baisant la terre à chaque Ave Maria. Après sa Première Communion, elle se sentit complètement dégoûtée du monde; Dieu, pour la purifier, l’affligea d’une maladie qui l’empêcha de marcher pendant quatre ans, et elle dut sa guérison à la Sainte Vierge, en échange du vœu qu’elle fit d’entrer dans un Ordre qui Lui fût consacré. Revenue à la santé, elle oublia son vœu, et, gaie d’humeur, expansive, aimante, elle se livra, non au péché, mais à une dissipation exagérée avec ses compagnes.

De nouvelles épreuves vinrent la détacher des vanités mondaines; les bonnes œuvres, le soin des pauvres, la communion, faisaient sa consolation. Enfin elle entra à la Visitation de Paray-le-Monial. C’est là que Jésus l’attendait pour la préparer à sa grande mission.

Le divin Époux la forma à Son image dans le sacrifice, les rebuts, l’humiliation; Il la soutenait dans ses angoisses, Il lui faisait sentir qu’elle ne pouvait rien sans Lui, mais tout avec Lui. « Vaincre ou mourir! » tel était le cri de guerre de cette grande âme.

Quand la victime fut complètement pure, Jésus lui apparut à plusieurs reprises, lui montra Son Cœur Sacré dans Sa poitrine ouverte: « Voilà, lui dit-Il, ce Cœur qui a tant aimé les hommes et qui en est si peu aimé! » On sait l’immense expansion de dévotion au Sacré Cœur qui est sortie de ces Révélations. La canonisation de la Sainte a eu lieu le 13 mai 1920.

Abbé L. Jaud

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s