Saint Simon de Lipnica

Simon de LipnicaLe bienheureux Simon de Lipnica naquit à Lipnica, dans le sud de la Pologne, dans les années 1435-1440, au sein d’une famille qui, malgré sa modeste condition, lui donna une solide formation culturelle. Il grandit avec un caractère pieux et responsable, doté d’une prédisposition naturelle à la prière et faisant preuve d’un grand amour pour la Mère de Dieu.

En 1454, il se transféra à Cracovie pour fréquenter l’Académie jagellonne, au moment où saint Jean de Capistran enthousiasmait la ville par la ferveur de ses prédications, attirant à la vie franciscaine un grand nombre de jeunes. En 1457, le jeune Simon, fasciné par l’idéal franciscain, demanda à être accueilli dans le couvent de Stradom (Cracovie). Il fut ordonné prêtre vers 1460. Il exerça tout d’abord son ministère dans le couvent de Tarnów, puis il s’établit à Stradom, où il se consacra inlassablement à la prédication, obtenant la conversion d’innombrables pécheurs. En 1463, il fut le premier Frère mineur à occuper la position de prédicateur de la cathédrale de Wawel. Il se rendit en Italie en 1472, à l’occasion de la translation du corps de saint Bernardin de Sienne, puis en 1478, pour le chapitre général des Frères mineurs à Pavie. Il se rendit ensuite sur les tombes des apôtres Pierre et Paul à Rome, puis jusqu’en Terre Sainte, sur les traces de saint François, vivant cette expérience dans un esprit de pénitence, en disciple fervent de la passion du Christ, avec l’aspiration cachée de verser son sang pour le salut des âmes si Dieu le désirait.

Son amour pour ses frères se manifesta d’une façon extraordinaire

lorsqu’une épidémie de peste éclata à Cracovie, de 1482 à 1483. Entouré par une désolation générale, il se prodigua inlassablement avec les frères du couvent franciscain de Saint Bernardin pour soigner les malades. Il se rendit partout pour réconforter, porter secours, administrer les sacrements et annoncer la Parole réconfortante de Dieu aux mourants. Il fut à son tour contaminé et supporta avec une patience extraordinaire les souffrances de la maladie, puis, proche de la fin, il exprima le désir d’être enseveli sous le seuil de l’église pour que tous puissent le fouler aux pieds. Le 18 juillet 1482, il rendit l’âme à Dieu. Le culte « ab immemorabili » qui lui était rendu fut confirmé par le bienheureux Innocent XI, le 24 février 1685; puis sa cause de canonisation fut reprise par le Pape Pie XII, le 25 juin 1948 et il a été canonisé le 03 juin 2007 par le Pape Benoît XVI. Authentique témoin de la pauvreté, de l’humilité et de la simplicité, Simon de Lipnica sut admirablement conjuguer l’engagement pour l’évangélisation et le témoignage de la charité, qui naissait de son grand amour pour la Parole de Dieu et pour ses frères les plus pauvres et malades.

source

Publicités

Un commentaire sur « Saint Simon de Lipnica »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s