La vraie connaissance

Tais-toi

Il ne laissait pas parler les démons, parce que ceux-ci le connaissaient. Les démons connaissaient Jésus. Mais ce n’est pas la vraie connaissance, la découverte et l’accueil qui ouvre au salut. Ils ne peuvent être des témoins. C’est pourquoi Jésus les fait taire. L’annonce de Jésus n’est pas divulgation ou propagande. C’est autre chose que de donner une information.

Annoncer Jésus ne peut se faire qu’en rendant témoignage.

« Je sais qui tu es« , criait l’homme possédé. Jésus ne peut que lui dire :  » Tais-toi« . Au contraire, il enverra ses disciples :  » Vous serez mes témoins. »  » Faites des disciples. » N’est ce pas encore aujourd’hui une équivoque que de croire qu’on annonce Jésus comme on donnerait une information, que de parler de Lui sans témoigner ?

La connaissance de Jésus est accueil de sa personne, de sa parole, de son salut. Elle invite à le suivre, à s’attacher à Lui, à l’annoncer. Elle ne satisfait pas la curiosité, elle interpelle, transforme, convertit.

Combien de fois ne prononçons-nous pas le nom de Jésus comme une simple dénomination ? Au contraire,  » celui qui invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. »

Le nom de Jésus c’est une invocation.

Archevêque L Daloz

Un commentaire sur « La vraie connaissance »

  1. À remarquer que le silence imposé par Jésus aux démons avait semble-t-il pour but de ne pas répandre trop vite la messianité de Jésus car l’attente d’un messie politique et révolutionnaire était trop vive dans le peuple. C’est là l’explication donnée par les exégètes au « silence » en question , surtout chez saint Marc.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s