Vierges consacrées témoignage

vierge consacréeDans l’Église catholique, sont appelées « vierges consacrées » des femmes qui ont été consacrées à Dieu par l’évêque diocésain selon un rituel très ancien : « la consécration des vierges ».
Dès les premiers siècles de l’Église et avant que ne se forment des communautés religieuses, une consécration nuptiale, liturgique, solennelle était proposée à des femmes qui vivaient « dans le monde » (cf. sainteGeneviève au 5è s.). Au fil des ans, cette consécration a toujours continué à être conférée, mais fut de plus en plus réservée à des moniales de vie cloîtrée. Cependant, dans l’élan du ‘retour aux sources’ qui a caractérisé le dernier concile, on a vu réapparaître cette première forme de vie consacrée féminine, qui connaît actuellement un grand renouveau.

Aujourd’hui, on trouve plusieurs milliers de vierges consacrées réparties dans les cinq continents. Elles sont membres du même Ordo virginum (ordre des vierges) tout en ayant des modes de vie, des professions, des engagements dans l’Église et dans la société extrêmement divers.

Toutes les vierges consacrées ont cependant comme trésor commun le fait d’avoir reçu un appel à une vie de prière intense, orientée vers ce qui constitue le cœur de leur vocation : la contemplation du mystère de l’Alliance. Elles sont appelées à vivre d’une manière spéciale ces ‘épousailles’ que Dieu offre à chaque être humain dans le baptême. Par ailleurs « vouées au service de l’Église », elles cherchent – chacune selon ses propres charismes – à hâter le jour où « les Noces de l’Agneau », avec l’humanité tout entière réconciliée, seront pleinement réalisées. Ainsi les vierges consacrées deviennent-elles « Signes de l’Amour de l’Église pour le Christ ».

« L’Esprit et l’Épouse disent : “ Viens !” »     (Ap 22,17)

BEAUCOUP PEUVENT S’ÉTONNER DE CET « ORDRE », qui est sans fondateur à proprement parler, sans supérieure au sens strict, sans communauté, sans structure, sans règle, sans apostolat déterminé…
Mais chaque vierge consacrée se veut être « SIGNE » à sa manière, de par sa virginité consacrée, des épousailles du Christ et de l’Église, en rappelant en permanence que les NOCES DE L’AGNEAU sont LE BUT ULTIME DU PROJET CRÉATEUR (Ap 22,20).

viergesconsacrees.catholique.fr

Elise Desbiens, vierge consacrée

Publicités

5 commentaires sur « Vierges consacrées témoignage »

  1. Un très grand merci Jean-Pierre pour cet article qui me touche tout particulièrement puisque je fais partie de cet Ordre ! Béni soit votre beau travail d ‘évangélisation et d’information sur l’actualité de l’Eglise ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s