Voyez quel grand amour…

Enfant
« Quiconque n’accueille pas le Royaume de Dieu en petit enfant, n’y entrera pas. » LUC18,17

« Voyez comme il est grand, l’amour que le Père nous a donné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu, et nous le sommes.» (1 Jean 3,1)

le Père nous donne son grand amour pour que nous soyons ses enfants.
Il nous aime parce que nous sommes ses enfants. Pas d’autre ‘mérite’ à avoir que celui-là, qui nous est donné, tout comme nos enfants, surtout quand ils sont petits, n’ont pas à mériter notre amour et nos soins.
Cette année, en ce début du temps de l’Avent où notre regard se tourne déjà vers l’Enfant dans la mangeoire de l’étable, je suis touché par ce petit mot « pour » dans cette phrase de la première lettre de Saint Jean:« … le grand amour que le Père nous a donné POUR que nous soyons appelés enfants de Dieu… ».

Après un peu plus de quarante ans de vie avec le Seigneur,  je comprends de mieux en mieux combien ce ‘pour’ est la clé, la clé de ma vie avec Dieu, la clé de la Vie. C’est en accueillant, en recevant cet amour de mon Père du Ciel que je deviens son enfant. Car alors son amour peut tout faire pour moi, et il est tout-puissant ! (mais sans aucun pouvoir que celui de l’amour pour m’amener à me tourner vers lui).
Je comprends mieux pourquoi Jésus nous dit: « Quiconque n’accueille pas
le Royaume de Dieu en petit enfant, n’y entrera pas. » LUC 18,17
Parce que le Royaume de mon Père m’est donné, je n’ai pas à l’acheter,
à le payer, mais à le recevoir, comme le fait le petit enfant.
« Sois sans crainte, petit troupeau, car il a plu au Père de vous donner le
Royaume. » Luc 12,32
Que cela est beau et bon… Mais que cela est difficile, dans le concret,
quasi impossible pour nous, cette confiance, cet abandon, cette pureté
du coeur, cette humilité, ce choix.

Choisir le Royaume d’abord, avant tout le reste,

choisir l’abandon et la confiance en l’amour de mon Père, même si moi, ou mon enfant, sommes sur la paille d’une mangeoire ou cloué sur une croix, entouré d’une foule
qui se moque.
Mais justement, mon premier pas de petit enfant, c’est de reconnaître que
je n’en suis pas capable par moi-même. Reconnaître ma faiblesse, mon
incapacité et mon ignorance, devant moi-même et devant lui. Et demander
à mon Père du Ciel, au nom de Jésus, de venir faire cela lui-même en moi,
gratuitement, parce qu’il m’aime.
Ne pas me désoler de ma misère spirituelle et humaine, et même de ma
pauvreté matérielle ou affective, mais m’en servir, comme Sainte Thérèse
de Lisieux, pour vraiment entrer dans cette pauvreté du petit enfant qui
ne compte pas sur lui-même mais sur ses parents qui font tout pour lui.
Sinon je me replie sur moi-même, je refoule en moi mes difficultés, mon
malheur, et je fuis à l’extérieur, dans la vie du monde, avec tout son
affairement, son rythme effréné, ses convoitises, ses drogues et ses
mirages.
Accueillir l’amour de mon Père est un combat, où avec ma volonté je
choisis de lui faire confiance, même quand je ne sens pas son amour et que
je suis dans la peine. Mais si je fais ce pas, jour après jour, la paix et la
joie qui vont monter en mon coeur vont me faire goûter et expérimenter
l’amour et la présence de mon Père du Ciel, et que son Fils, ce tout-petit
aujourd’hui dans la crèche, est vraiment « le chemin, la vie et la vérité ».
« VOYEZ quel grand amour… ». Regardons ce tout-petit, il nous montre
quel désir notre Père a de nous retrouver, sa tendresse pour nous, les
hommes.

Demandons à Marie de nous aider à devenir comme des petits
enfants à qui le Père peut révéler son grand amour.
P. Geoffroy

Publicités

Un commentaire sur « Voyez quel grand amour… »

  1. Bonsoir Jean-Pierre, un très beau billet, savoir que l’on est aimé de Dieu, qu’on peut se reposer en lui, que l’on peut tout lui confier s’abandonner à son Amour et à sa Volonté , c’est un grand bonheur que nous croyants nous avons . Bonne soirée Amitiés MTH

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s