Mon désir est de travailler encore pour l’Église et les âmes

Sainte Thérèse de l'Enfant JésusLorsque le 30 septembre 1897, Thérèse entrait dans la Vie éternelle, elle contemplait enfin la Face adorable du Seigneur et se perdait dans l’Océan sans rivage de l’Amour. Commençait alors pour elle le temps de ses conquêtes, le temps de travailler à ce qu’elle avait annoncé : « faire aimer le Bon Dieu comme je l’aime et donner ma petite voie aux âmes ».
La jeune carmélite qui avait vécu neuf ans dans le petit Carmel de Lisieux, ignorée du monde comme elle le désirait – la petite sœur Thérèse n’a rien fait, disait-on d’elle – allait connaître la gloire dans sa vie posthume et faire tomber en abondance sur l’Eglise, le monde et les âmes, la pluie de roses qu’elle avait promis d’envoyer du Ciel, signe des grâces qu’elle obtiendrait de Jésus.
« Quand… le Seigneur, dans son infinie miséricorde, m’aura ouvert son royaume… je pourrai puiser dans ses trésors pour les prodiguer aux âmes qui me sont chères. » (cf. LT 254) Avec son audacieuse confiance elle osera dire, quelques jours avant sa mort : « Il faudra que le Bon Dieu fasse toutes mes volontés au Ciel, parce que je n’ai jamais fait ma volonté sur la terre. » (13.7. 1897)
Sœur Marie du Sacré-Cœur avait deviné que Thérèse vivait quelque chose de fort dans sa vie d’union à Jésus. Certes, sa petite sœur était cachée sur la terre, mais un jour elle serait révélée au monde. En septembre 1890, Marie lui écrivait: « Ah ! qu’êtes-vous donc à Jésus ? Lui seul le saurait dire… C’est son secret à Lui qu’Il nous révèlera un jour… » (cf. LC 142)

Aujourd’hui ce secret a été révélé au monde

étonné de voir cette jeune religieuse qui n’a jamais quitté son cloître, devenue « la plus grande sainte des temps modernes », être comptée parmi « les grands maîtres spirituels » de l’Eglise, être « l’un des plus puissants conducteurs d’âmes de tous les temps. »
Thérèse est pour notre temps une application vivante de ce que Jésus dit à ses apôtres dans l’Evangile : « Celui qui se fera petit comme cet enfant (Thérèse), c’est celui-là qui est le plus grand dans le royaume des cieux. » (cf. Mt 18)
Aujourd’hui encore elle ne cesse d’accomplir la mission qui est la sienne : « aimer Jésus et le faire aimer d’une multitude d’âmes qui le béniront éternellement. » L’accueil enthousiaste de ses reliques pérégrinant à travers le monde, les nombreux pèlerins de tous pays venant se confier à elle à Lisieux ou encore tous ceux, grands et petits, qui lui doivent telle ou telle grâce, nous montrent bien que sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus de la Sainte Face n’est pas inactive au Ciel.

En 1923, au moment de la béatification de Thérèse,

pressentant les trésors de grâces que la jeune carmélite ferait tomber d’auprès de Dieu, le Père Marie-Eugène de l’Enfant-Jésus écrivait : « Cette glorification de la petite Sœur Thérèse est la forme sous laquelle je conçois le mieux la glorification de Jésus lui-même. La mission de la petite Bienheureuse est une effusion de l’amour divin dans les âmes sous la forme que le Bon Dieu désire pour notre époque, me semble-t-il. Cette béatification est la marque de l’authenticité divine de cette mission. Aussi nous voici maintenant officiellement encouragés à marcher dans cette voie, à croire nous aussi à l’amour divin… Il y a… des espérances immenses, indéterminées mais presque infinies pour l’avenir… La petite Sœur Thérèse doit, me semble-t-il, répandre encore des flots d’amour divin sur le monde… Ce sont les merveilles qu’elle opère dans les âmes qui m’impressionnent surtout parce que ce sont celles-là surtout qui glorifient Jésus. »
Père Patrick Lemoine

Publicités

2 commentaires sur « Mon désir est de travailler encore pour l’Église et les âmes »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s