Les trois ducats

ducatLe jour où le roi René conduisit à Saint-Amadour la belle Aude de Toulouse qu’il venait d’épouser dans Arles, les consuls voulurent lui offrir la régalade d’un pendu. Mais quand la reine vit le condamné les mains liées derrière le dos, la tête engagée dans la corde, elle poussa un cri et cacha sa tête dans ses mains.  » Prends pitié, Seigneur… « 

 » Messieurs les consuls, dit le roi René à haute voix, Madame la Reine vous demande en souhait de bienvenue de lui accorder la grâce de cet homme.  » Les consuls répondirent :  » Cet homme a fabriqué de la fausse monnaie, la loi veut qu’il soit pendu. « 

Un conseiller du roi intervint et dit que suivant la coutume de Saint-Amadour, un condamné pouvait racheter sa vie pour la somme de 1 000 ducats.  » Il est vrai, répondirent les consuls, mais où voulez-vous que ce gueux les prenne, ces 1 000 ducats ?  »
Le roi fouilla dans son escarcelle, il en sortit 800 ducats. La reine chercha dans son aumônière, elle était pauvre : elle n’y trouva que 50 ducats.
 » N’est-ce pas assez, Messieurs, supplia-t-elle, pour sauver la vie de cet homme que 850 ducats ?
 » La loi exige 1 000 ducats « , répondirent les consuls.
Tous les seigneurs de la suite vidèrent leurs poches dans les mains des magistrats.
 » 997 ducats ! annoncèrent les consuls. Il manque encore 3 ducats.
 » Pour 3 ducats cet homme sera-t-il pendu ? s’écria la reine.
 » Cet homme sera pendu, répondirent les consuls, et ils firent signe au bourreau.
 » Arrêtez ! s’écria la reine. Qu’on fouille ce malheureux. Il a peut-être sur lui trois ducats.  »
Le bourreau fouilla la culotte du pendu, il en retira trois ducats. Les consuls saluèrent la reine :
«  Madame, cet homme est libre.  »

Chrétiens, l’homme qu’en ce conte vous avez vu en péril d’être pendu, c’est vous, c’est moi, c’est l’humanité. Au jour du jugement rien ne nous sauvera, ni les 800 ducats de la miséricorde de Dieu, ni l’intercession de la Vierge, ni les mérites des saints, si nous n’avons sur nous trois ducats de bonne volonté.

Péguy

Publicités

Une réflexion sur “Les trois ducats

  1. marie 8 février 2017 / 14 h 22 min

    Bonjour, une belle page historique. Bon après-midi MTH

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s