Voici ce qu’écrivait le père Jacques Hamel pour la Toussaint

Saintle jeudi 15 septembre 2016, le bréviaire du Père Jacques Hamel a été remis par Mgr Dominique Lebrun à la basilique Saint-Barthélemy-en-l’Île (San Bartolomeo all’Isola, 22 Piazza di San Bartolomeo all’Isola à Rome), sanctuaire des Nouveaux martyrs des 20e et 21e siècles confié à la Communauté de Sant’Egidio par saint Jean-Paul II. Depuis, le bréviaire a rejoint l’autel des nouveaux martyrs d’Europe (photos jointes).
A la veille de la Toussaint, nous vous proposons ce qu’écrivait le père Jacques pour la Toussaint 2015 publié par la lettre mensuelle de la paroisse Saint-Etienne de Saint-Etienne-du-Rouvray.

« Ils sont nombreux les Saints que nous fêtons en ce 1er Novembre.

Nous en connaissons quelques-uns par leur nom. Ils sont fêtés dans le calendrier liturgique. Dans cette « foule innombrable », beaucoup sont anonymes. On les croyait perdus, mais ils sont vivants, près de Dieu, participant à la plénitude de son amour. Ils ont cru et aimé au cœur de leur vie. C’est pourquoi ils sont proches de Dieu.
La sainteté c’est aussi notre vocation. Le Baptême que nous avons reçu a fait de nous des fils et des filles de Dieu. Ne pensons pas que la sainteté, ce n’est pas pour nous. Si nous pensons cela, c’est parce que nous nous faisons une fausse idée de la sainteté. Il ne s’agit pas de faire des choses extraordinaires, d’accomplir des prodiges. Il suffit d’aimer dans le concret de nos vies, quoiqu’il en coûte. Louis et Zélie Martin qui ont été reconnus saint le dimanche 18 Octobre sont pour nous un exemple et un soutien. Leur vie fut simple, comme beaucoup de nos familles. Mais toute leur existence fut orientée vers le Royaume des Cieux. Leur seul désir fut « Dieu premier servi ». Ils ont connu des circonstances douloureuses, mais ils ont gardé le cap par une foi nourrie par les sacrements et la prière, le service des pauvres et un abandon à Dieu qui ne cesse de nous soutenir. Baptisés, nous sommes fils et filles de Dieu. C’est en vivant cette filiation, jour après jour, que nous devenons saints. La sainteté, c’est un don de Dieu. C’est lui qui nous rend saints. N’ayons pas peur de la sainteté ! Bonne fête à chacun et à chacune. »
Père Jacques

source

Publicités

Une réflexion sur “Voici ce qu’écrivait le père Jacques Hamel pour la Toussaint

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s