Novembre, mois de prière pour les défunts

cimetière

En Novembre l’Église prie pour les défunts qui nous sont proches ou ceux que nous ne connaissons pas, ceux qui nous ont quittés dans l’année écoulée, ceux pour qui personne ne prie..

Quelques saints du mois

1 novembre : Fête de tous les Saints. En ce jour de fête, nous rendons grâce et demandons la prière de tous ceux qui, étant passés de cette vie terrestre à la vie éternelle, sont désormais auprès de Dieu dans la béatitude, le bonheur éternel de voir Dieu, et connaissent cette vie d’amour où n’existent plus ni souffrance, ni péché, ni obstacle à la communion des cœurs.

2 novembre : Commémoration de tous les fidèles défunts.  Ceux que l’on appelle « les âmes du Purgatoire« . Et nous demandons pour eux qu’ils soient purifiés par la miséricorde de Dieu de tout ce qui pendant leur vie sur la terre a pu faire obstacle à l’amour, afin qu’ils goûtent à leur tour la béatitude des saints.

9 novembre: Dédicace de la Basilique du Saint-Sauveur
15 novembre: Saint Albert le Grand, Docteur de l’Église
16 novembre: Sainte Gertrude, Religieuse Bénédictine
18 novembre: Dédicace des Basiliques des Sts Apôtres Pierre et Paul
21 novembre: Présentation de la Sainte Vierge au Temple
22 novembre: Sainte Cécile, Vierge et Martyre
24 novembre: Saint Jean de la Croix, Religieux Carme
25 novembre: Ste Catherine d’Alexandrie, vierge et martyre
27 novembre: L’Apparition de la Médaille Miraculeuse
28 novembre:  Sainte Catherine Labouré, religieuse
30 novembre: Saint André, Apôtre

Catéchisme de l’Église catholique

La communion avec les défunts.

Reconnaissant dès l’abord cette communion qui existe à l’intérieur de tout le corps mystique de Jésus-Christ, l’Église en ses membres qui cheminent sur terre a entouré de beaucoup de piété la mémoire des défunts dès les premiers temps du christianisme en offrant aussi pour eux ses suffrages ; car « la pensée de prier pour les morts, afin qu’ils soient délivrés de leurs péchés, est une pensée sainte et pieuse » (2 M 12, 45). Notre prière pour eux peut non seulement les aider mais aussi rendre efficace leur intercession en notre faveur. (n. 958) Nous croyons à la communion de tous les fidèles du Christ, de ceux qui sont pèlerins sur la terre, des défunts qui achèvent leur purification, des bienheureux du ciel, tous ensemble formant une seule Église, et nous croyons que dans cette communion l’amour miséricordieux de Dieu et de ses saints est toujours à l’écoute de nos prières. (n. 962) Dans la communion des saints « il existe donc entre les fidèles – ceux qui sont en possession de la patrie céleste, ceux qui ont été admis à expier au purgatoire ou ceux qui sont encore en pèlerinage sur la terre – un constant lien d’amour et un abondant échange de tous biens ». Dans cet échange admirable, la sainteté de l’un profite aux autres, bien au-delà du dommage que le péché de l’un a pu causer aux autres. Ainsi, le recours à la communion des saints permet au pécheur contrit d’être plus tôt et plus efficacement purifié des peines du péché. (n. 1475)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s