Peut-on éviter le combat spirituel ?

Joseph-Marie Verlinde est né Jacques Verlinde en Belgique en 1947 et, bien loin de ressentir une vocation religieuse, entreprend des études scientifiques en chimie nucléaire. Mais poussé par un besoin de spiritualité et initié à la méditation transcendantale, il part dans un ashram de l’Himalaya. C’est là qu’il rencontre soudain le Christ. Il revient alors en Europe où il cherche à réaliser une synthèse entre christianisme et méditation transcendantale. Il va jusqu’à entrer dans une école ésotérique où l’on développe des pouvoirs occultes mais s’aperçoit qu’il se fourvoie. Il entre alors au séminaire, étudie à l’université grégorienne de Rome, passe un doctorat à Louvain et est ordonné prêtre en1983. Il entre en 1991 à la communauté de la famille de Saint Joseph et prend le prénom des parents de Jésus. Prêtre à Lyon, il enseigne la philosophie de la nature à l’université catholique et la théologie fondamentale au séminaire d’Ars.

Publicités

Une réflexion sur “Peut-on éviter le combat spirituel ?

  1. kristelsaintcyr 22 octobre 2016 / 8 h 25 min

    Merci pour ce beau message et la vidéo. Oui le combat spirituel existe, car, prisonniers ici-bas de l’espace et du temps, il nous faut sans cesse nous convertir de crainte de faiblir, mais nous ne sommes pas seuls dans ce beau combat pour la foi, le Seigneur vient toujours à notre secours pour peu que nous unissions notre volonté à la sienne !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s