J’ai trouvé mon régime dans l’Evangile

regimeMon médecin m’a prescrit un régime pour faire baisser mon taux de cholestérol. Il m’a demandé de diminuer fortement ma consommation d’aliments à base de graisse animale ( charcuterie, viande rouge, beurre, fromage riche en matière grasse…) les frittes, les  sucreries, les pâtisseries, la nourriture industrielle… Les boissons alcoolisées et les boissons sucrées, soda… Boire de l’eau !

C’est pourquoi, je te conseille le régime crétois ou méditerranéen, et marche au moins une demi-heure par jour, m’a-t-il dit !

Aliments autorisés dans ce régime !

  • Le pain
  • L’huile d’olive, l’huile de colza et soja
  • Les céréales
  • Les fruits crus, cuits ou secs
  • Les herbes
  • Les légumes
  • Les légumineuses (arachide, petits pois, soja, lentilles..)
  • Du poisson
  • La consommation de viande, d’œuf et de fromage (brebis, chèvre) est possible, mais en petites quantités
  • Un verre de vin par jour en mangeant et beaucoup d’eau

Le régime méditerranéen est facile à suivre car il permet de manger des aliments naturels. En effet, ce régime repose sur une alimentation saine, équilibrée, riche en fruits et légumes verts ou légumes secs et en céréales. Le régime permet de consommer de bons lipides, qui sont à l’origine d’une diminution des risques cardiovasculaires et d’une augmentation du bon cholestérol. Au cours de ce régime, il est conseillé de consommer des poissons gras, qui contiennent de nombreux oméga 3. Il permet de maintenir un poids idéal sur une longue période, surtout si l’on pratique une activité physique régulière.

Pourquoi je raconte cela ici me direz-vous ?

Et bien la raison en est simple, je me suis aperçu en relisant l’Évangile qu’indirectement notre Seigneur conseillait déjà ce régime alimentaire il y a 2000 ans.

Voici quelques exemples

1 Les noces de Cana ; Jésus changea l’eau en vin. (vin avec modération)

Tel fut le premier des signes de Jésus, il l’accomplit à Cana de Galilée et il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui « Jean 2/11 »

 

2 La multiplication des pains et des poissons. ( céréales, poissons)

« Nous n’avons que cinq pains et deux poissons. Voudrais-tu peut-être que nous allions acheter des vivres pour tout ce monde ? » Il y avait là, en effet, environ cinq mille hommes. Jésus dit à ses disciples : « Faites-les asseoir par groupes de cinquante environ. » Les disciples obéirent et les firent tous asseoir. Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, leva les yeux vers le ciel et remercia Dieu pour ces aliments. Il les partagea et les donna aux disciples pour qu’ils les distribuent à la foule. Chacun mangea à sa faim. On emporta douze corbeilles pleines des morceaux qu’ils eurent en trop. » Lc 9, 10-17″

 

3 Jésus maudit un figuier qui ne donne pas de fruits. (fruits, légumes,)

Le matin, en retournant à la ville, il eut faim.
Voyant un figuier sur le chemin, il s’en approcha; mais il n’y trouva que des feuilles, et il lui dit: Que jamais fruit ne naisse de toi! Et à l’instant le figuier sécha. »Mt 21.19″

 

Jésus lui dit : « donne-moi à boire » ( de l’eau )

Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C’était environ la sixième heure. Une femme de Samarie vint puiser de l’eau. Jésus lui dit: Donne-moi à boire. « Jean 4.7″

 

Jésus marchait beaucoup dans toute la Galilée, de village en village pour annoncer la Bonne Parole. ( activité physique, marche à pied)

Il a même marché sur l’eau :  La barque, déjà au milieu de la mer, était battue par les flots; car le vent était contraire. À la quatrième veille de la nuit, Jésus alla vers eux, marchant sur la mer. Quand les disciples le virent marcher sur la mer, ils furent troublés, et dirent : C’est un fantôme! Et, dans leur frayeur, ils poussèrent des cris. Jésus leur dit aussitôt : Rassurez-vous, c’est moi; n’ayez pas peur ! Pierre lui répondit : Seigneur, si c’est toi, ordonne que j’aille vers toi sur les eaux. Et il dit : Viens ! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus. Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur; et, comme il commençait à enfoncer, il s’écria: Seigneur, sauve-moi ! Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit : Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? Et ils montèrent dans la barque, et le vent cessa. Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner devant Jésus, et dirent : Tu es véritablement le Fils de Dieu. » « Mt 14.24/33 »

Bien évidemment, l’enseignement premier que suggèrent ces textes de l’Évangile est beaucoup plus profond et tout autre. C’est pourquoi je demande pardon au Seigneur de la liberté que je prends pour faire ce clin d’œil.

S’il est important de prendre soin de sa santé physique et mentale, n’oublions pas la nourriture spirituelle que nous propose le Seigneur Jésus-Christ.

Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. « Jean 6/51 »

Jean-Pierre

N’hésitez pas à commenter et à partager sur les réseaux sociaux, merci.

Publicités

Une réflexion sur “J’ai trouvé mon régime dans l’Evangile

  1. moinillon 22 septembre 2016 / 16 h 12 min

    Merci pour ce clin d’œil. Le frère âne doit être bien traité même s’il est secondaire par rapport à la vie dans l’Esprit.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s