Association la Route de l’Europe chrétienne

Europe ChrétienneCrée par Robert et Claudia Mestelan en 2006, cette association de laïcs catholiques s’engage à défendre les racines de l’Europe chrétienne dont les origines remontent au temps apostoliques (Saint Lazare, premier évêque de Marseille, Saint Maximin, Sainte Marie Madeleine, Saint Pierre et Saint Paul, tous les apôtres) : ceci par un ensemble d’actions évangélisatrices.
Partant du constat que l’évangélisation de l’Europe a été dès le 5ème siècle initiée par des moines et des pèlerins, elle veut aujourd’hui participer concrètement à sa ré-évangélisation en s’inspirant des principes de la « Peregrinatio ad Dominum » de Saint Patrick et de Saint Colomban. C’est en retournant sur les chemins de pèlerinage que les hommes et les femmes du 3ème millénaire retrouveront dans le silence la relation profonde qui les unit au Dieu Créateur et à Son Fils, le Dieu Sauveur. Sur cette route, par l’action du Saint Esprit, la Vierge Marie nous accueille en son cœur Immaculé. C’est elle qui va nous conduire jusqu’au Cœur Sacré de son Fils, Soleil d’Amour.

Modalités d’action

La Route de l’Europe chrétienne organise et anime quatre sortes d’activités :

  • 1. des conférences sur les pèlerinages
  • 2 des pèlerinages à pied
  • 3. des voyages-pèlerinages pour rencontrer les catholiques d’Europe et prier avec eux
  • 4. enfin elle crée ou restaure en Europe et en France tous signes chrétiens (calvaires, croix, oratoires, chapelles, églises, statues, mosaïques, icônes). Son seul critère d’engagement est celui du maintien de la foi. Les travaux sont effectués avec le concours de bénévoles.

Les oratoires

oratoire

 

Les oratoires, modestes monuments, sont les balises de la route de l’Europe chrétienne, car ils conduisent à des sanctuaires, chefs d’œuvres de l’architecture chrétienne et témoins de notre foi. Les petits oratoires, véritables phares, affirment la permanence des racines chrétiennes du continent : dans chacun des 27 pays qui constituent la communauté Européenne, nous voulons en bâtir un.

Itinéraires

Partant de Fatima, de Bangor, de Kiev, de Wadowice ou de Malte, la Route de l’Europe chrétienne est un chemin de prière, dont le personnage central, Notre Dame, va pouvoir visiter tous ses enfants, autrefois séparés par un mur.

  • Sur le grand axe médian, traversant l’Europe d’ouest en est, confluent de multiples transversales :
  • l’axe italien, partant de Malte, passe par la Sicile, Saint Pierre de Rome, Assise et Notre Dame de Lorette, l’axe grec partant de Patmos, passe par Santorin et Tinos pour rejoindre le continent et la péninsule Balkanique.
  • l’axe Iro-Celte de la route des Anges, part du Gargan et passe par la Sacra di San Michele, le Puy-en-Velay, le Montaigu, le Mont Saint Michel, le Michaels Mount en Cornouailles pour aboutir au monastère Saint Michel dans les îles Skellig sur la côte ouest d’Irlande.
  • l’axe du nord part de Notre Dame de Paris, traverse la Belgique et les Pays Bas pour rejoindre la Suède de Sainte Brigitte et les pays nordiques.

Les grands et les petits sanctuaires de la Sainte Vierge, les lieux où des saints ont vécus, les chemins foulés par les évangélistes, seront ainsi à nouveau honorés. Soulignés par la construction d’un oratoire, ces chemins de pèlerinage, ainsi réactivés, permettront à l’Europe de retrouver la fidélité à ses racines.

route-europe-chretienne.fr

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s