Libération et bonheur

Ce que le seigneur m’a donné par le Renouveau ?

Prêtre du RenouveauD’abord une libération. Oui, Jésus m’a libéré par la force de son Esprit. J’était enchaîné… Je n’avais pas cessé de prier ; mais je trouvais que le seigneur ne m’écoutait pas beaucoup.

Or voici qu’a un premier week-end de Renouveau où je me trouve, c’est d’abord le don des larmes qui m’est donné très abondamment. Puis un mois plus tard, lors de l’effusion de l’Esprit que je demande à un groupe de frères prêtres, je reçois la grâce d’une guérison intérieure. J’ai pu constater que cette grâce m’a été donnée et j’ai expérimenté cette force de l’Esprit de Jésus qui me garde. Je suis maintenant un homme tranquille et libre. C’est merveilleux. Oui, le Seigneur est merveilleux. Quelle miséricorde et  quelle grâce !…

Je n’ai plus peur et je sais qu’avec Jésus, c’est facile de triompher.

Oui, c’est vrai que Jésus est notre libérateur aujourd’hui par la puissance de son Esprit. J’ai reçu ce don gratuitement; que d’actes de volonté n’avais-je pas fait avant ! Or j’ai reçu gratuitement, à la prière de mes frères, dans l’aveu de mon impuissance. Comme c’est bon d’être libre !

Ce que le Seigneur m’a donné encore ?

La force de pardonner vraiment à ceux qui me font du mal. Non seulement je ne leur en veux pas, mais j’ai de l’amour vrai dans le coeur pour eux et j’essaie de le manifester extérieurement. Je connais le vérité de la parole de Jésus : «  Heureux serez-vous quand on dira toute sorte de mal de vous à cause de moi »       Oui, Jésus m’a donné cette joie. Là aussi j’expérimente ce que c’est que la liberté. Jésus m’a fait reprendre les grandes orientations spirituelles de ma vie. Une vrai piété mariale en particulier. Il me l’a fait redécouvrir tout doucement.

Du point de vue du ministère sacerdotal, j’ai aussi été renouvelé tout de suite.

C’est d’abord le besoin nouveau de parler de Jésus, cette soif de l’annoncer à ceux qui ne le connaissent pas. Pas tout seul : avec le groupe de Renouveau. Depuis quelques assemblées de prière, c’est sûr que le Seigneur nous invite à porter son nom à ceux qui ne le connaissent pas Et la manière dont je prêche est profondément différente. Je sais d’expérience que l’essentiel c’est d’être accordé en profondeur avec le Seigneur et d’annoncer hardiment, avec beaucoup d’audace, l’évangile, même si ce n’est pas au goût du jour. Aller aux autres les mains nues avec la foi au dynamisme de la Parole de Dieu seulement.

Renouvelé aussi dans la manière de donner les sacrements, en particulier le sacrement de pénitence. Je suis tranquillement sûr  maintenant que Jésus veut non seulement pardonner mais guérir les personnes. Si celui qui reçoit le sacrement et celui qui le donne sont vraiment dans la foi, Jésus a toutes les facilités pour agir et il agit : je l’ai vu, vérifié. Mais, comme ministre, il faut être soi-même dans un état d’accueil profond, de prière. Moi-même je suis revenu à la « confession » fréquente : ce n’est plus une obligation, mais un besoin.

Jésus m’a donné la joie, selon sa promesse.

Je suis profondément heureux d’être prêtre, heureux d’être aimé par Lui qui ne m’a rien reproché de mon passé ( » Pierre, m’aime tu ?« ). Heureux de vivre dans l’église d’aujourd’hui. Alleluia ! Alleluia !

Jean Basset : Prêtre du Seigneur.

Publicités

2 réflexions sur “Libération et bonheur

  1. gtru7gilles 5 septembre 2016 / 12 h 31 min

    bonjour, j’aimerais donné mon témoignage, comment puis-je le faire. merci gilles

    J'aime

    • Jean-Pierre 5 septembre 2016 / 13 h 37 min

      Bonjour Gilles,
      vous pouvez écrire directement votre témoignage dans les commentaires.
      Sinon, vous pouvez me l’envoyer à cette adresse : chretienweb@laposte.net et je le diffuserai comme un article. Ainsi votre témoignage aura une meilleure visibilité.
      Merci

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s