Notre Dame de Buglose

J’ai découvert ce Sanctuaire à l’occasion d’un séjour dans les Landes, au sud ouest de la France.

Le sanctuaire de Notre-Dame de Buglose est édifié de 1850 à 1865 dans la commune de Saint-Vincent-de-Paul, qui s’est appelée Pouy jusqu’en 1828 avant d’être renommée en l’honneur de Vincent de Paul, natif du lieu en 1581.

Nous savons qu’au XV siècle, la Madone était déjà vénérée dans ce quartier du village de Pouy. En 1570, Montgomery et les armées huguenotes saccagent, brûlent églises et monastères. Pour préserver la statue de Notre Dame, des Habitants de la paroisse la cachent dans une zone humide au nord du hameau.                                         Cinquante ans plus tard, en 1620, grâce à l’un de ses bœufs parti à distance du troupeau, un pâtre s’aperçoit qu’un des bœufs dont il a la garde a pris l’habitude de se réfugier dans un coin du marécage où jaillit une source d’eau vive. Il découvre la statue enfoncée dans la vase. Celle-ci est bien vite retirée du marais, nettoyée avec soin et dressée sur un socle… Les chrétiens du pays viennent alors spontanément vénérer Marie en ce lieu. Mgr Jean-Jacques du Sault, évêque de Dax, décide de transporter la statue dans un lieu plus propice à l’accueil des pèlerinages : l’église du village du Pouy voire, dit-on la cathédrale de Dax.

Statue de Notre Dame
     la Mère et l’Enfant couronnés

La tradition rapporte que la statue est mise alors sur une charrette tirée par deux bœufs.

La procession commence, accompagnée de prières et de chants mais subitement, après trois ou quatre cents pas, les bêtes s’immobilisent et l’aiguillon n’y fait rien, elles refusent d’avancer. On lit dans cet événement un signe du ciel et Mgr du Sault, décide alors de bâtir à cette endroit une chapelle.

 Cette Chapelle est appeler aussi Chapelle des Miracles

Chapelle de Buglose

Intérieur de la chapelle

source miraculeuse

Il l’inaugure solennellement le lundi de Pentecôte, 16 mai 1622. Après la grande procession et la bénédiction de la chapelle, Mgr du Sault consacre son diocèse à Notre Dame de Buglosse et décide que le 8 septembre ( fête de la nativité de la Vierge Marie), sera désormais la date de sa célébration.                                                      Les chrétiens landais sont fidèles à cet anniversaire et déploient chaque année leurs prières et leurs chants sur une Octave autour de cette date.

Devant l’afflux de nombreux pèlerins, une église plus vaste fut envisagée.

Basilique de Notre Dame de Buglose

                                          C’est la Basilique actuelle.

Au fil des siècles, l’Église reconnaîtra officiellement une cinquantaine de miracles.

source

Parmi les plus célèbres, le cas de Bernard Ducassou, relaté par l’abbé Labbarrière, dans un ouvrage intitulé Histoire de Notre-Dame de Buglose et Souvenirs du berceau de Saint-Vincent-de-Paul, publié en 1657 : « Sa jambe gauche était percée de sept ulcères purulents. Arrivé à Buglose, il a passé la nuit en prière et le lendemain s’est lavé à la fontaine. Aussitôt les ulcères se sont fermés ».

N’hésitez pas à commenter et à partager sur les réseaux sociaux, merci.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s