Parlez de Jésus!

Intervenant à la IIIe retraite sacerdotale mondiale à Rome, le pape encourage les prêtres à « se laisser regarder » par le Seigneur et à être du côté des pauvres.

Pour la solennité du Sacré-Cœur de Jésus, le 12 juin, le pape est en effet intervenu lors de cette retraite organisée par l’ICCRS (International catholic charismatic renewal services) et la Catholic Fraternity à Saint-Jean-du-Latran à Rome, sur le thème « Appelés à la sainteté pour une nouvelle évangélisation ».
Intervenant à la IIIe retraite sacerdotale mondiale à Rome, le pape encourage les prêtres à « se laisser regarder » par le Seigneur et à être du côté des pauvres.

Durant sa méditation prononcée d’abondance de cœur,

le pape a souligné que le peuple de Dieu savait reconnaître « quand un prêtre est amoureux de Jésus ou quand il est un fonctionnaire à horaire fixe ou une personne qui suit la loi à la lettre ».

« Je vous en prie, qu’il n’y ait pas de duplicité de cœur ! Qu’il y ait amour et non hypocrisie ; qu’il y ait miséricorde, tendresse », a-t-il encouragé. « La première motivation pour évangéliser est l’amour de Jésus, que nous avons reçu, l’expérience d’être sauvés par Lui » : « Laissez-vous aimer, ouvrez-Lui votre cœur. Et non seulement contemplez Jésus, mais laissez-vous contempler par Lui » dans la prière.

« Si tu te tiens devant le Seigneur et que tu dors, ne t’inquiète pas ! Laissez-vous regarder par Lui, allez au tabernacle ! Ne le quittez pas !… Quand tu ne sais pas quoi dire, si tu es fatigué dis-lui que tu es fatigué. Si tu t’endors Il te regarde et l’Esprit-Saint prie pour toi, en ce dialogue qui est dialogue d’amour, dialogue silencieux, sans paroles », a poursuivi le pape.

Quant aux homélies, il faut

« parler au cœur des personnes » par « une idée, une parole, une image et un sentiment » : « N’oubliez pas que l’homélie n’est pas une conférence, un cours de catéchèse, c’est un sacramental… Ne faites pas peur au peuple fidèle de Dieu, ne le faites pas fuir, ne perdez pas de temps, parlez-lui de Jésus, de la joie d’une foi ancrée en Jésus ».

Il a invité également à ne pas transformer « l’Église mère » en « marâtre » dans la dispense des sacrements : cela arrive lorsque « le cœur d’un prêtre devient bureaucrate, strictement attaché à la loi ». Il faut au contraire « miséricorde, miséricorde ».

Enfin, le pape a mis en garde contre l’attachement aux richesses : « Annoncez l’Évangile, soyez avec les pauvres… Le peuple de Dieu ne pardonnera jamais à un prêtre attaché à l’argent ou qui traite mal les gens… N’oubliez pas que le démon entre par la poche. »

source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s