Convertissez-vous à l’amour et à la justice

« Les larmes des mères de Naples, mélangées à celles de Marie, la Mère céleste », appellent les criminels à la conversion : « Aujourd’hui, humblement, comme un frère, je leur redis : convertissez-vous à l’amour et à la justice ! », déclare le pape au cours de son voyage apostolique à Naples, en Campanie, ce samedi 21 mars 2015.

Le Pape à Naples

Après avoir visité le sanctuaire marial de Pompéi à 8h du matin, le pape a rejoint Naples, où il a rencontré la population dans la banlieue de Scampia. Puis il s’est rendu au cœur de la cité pour une messe, sur l’immense place du Plébiscite de 25.000 m².

Durant la célébration, qui s’est ouverte à 11h15, le pape a expliqué qu’il était venu à Naples « pour proclamer : Jésus est le Seigneur ! ». A son invitation, la foule de 60.000 personnes qui remplissait les lieux a repris d’une seule voix : « Jésus est le Seigneur! »

« Personne ne parle comme Lui ! Lui seul a des paroles de miséricorde qui peuvent guérir les blessures du cœur. La parole du Christ est puissante: elle n’a pas la puissance du monde, mais celle de Dieu, qui est fort dans l’humilité, et dans la faiblesse. Sa puissance est celle de l’amour… un amour qui ne connaît pas de frontières, qui fait aimer les autres avant soi-même », a ajouté le pape : « C’est la force qui change le monde ! »

Pain pour aujourd’hui, faim pour demain

Le pape a longuement exhorté le peuple napolitain, aux prises avec la mafia : « Ne vous laissez pas voler l’espérance ! Ne cédez pas aux flatteries des bénéfices faciles ou des revenus malhonnêtes : c’est du pain pour aujourd’hui mais de la faim pour demain. Cela ne peut rien t’apporter », a-t-il averti.

« Réagissez avec fermeté face aux organisations qui exploitent et corrompent les jeunes, les pauvres et les faibles, avec le commerce cynique de la drogue et d’autres crimes… ne laissez pas votre jeunesse être exploitée par ces personnes ! Que la corruption et la délinquance ne défigurent pas le visage de cette belle ville ! Et qu’elles ne défigurent pas la joie du peuple napolitain ».

Le pape a lancé à nouveau un appel « aux criminels et à tous leurs complices » : « Aujourd’hui, humblement, comme un frère, je leur redis : convertissez-vous à l’amour et à la justice ! Laissez-vous trouver par la miséricorde de Dieu ! Sachez que Jésus vous cherche pour vous embrasser… vous aimer ».

« Avec la grâce de Dieu qui pardonne tout, il est possible de revenir à une vie honnête », a-t-il affirmé : « Les larmes des mères de Naples, mélangées à celles de Marie, la Mère céleste, vous le demandent… Que ces larmes fassent fondre la dureté des cœurs et reconduisent tous sur la voie du bien. »

Espérer c’est déjà résister au mal

« Aujourd’hui commence le printemps, temps d’espérance », a poursuivi le pape en formulant des vœux pour la cité napolitaine « qui a en elle tant de potentialités spirituelles, culturelles et humaines, et surtout tant de capacité d’aimer ».

« L’avenir de Naples n’est pas de se replier sur soi… mais de s’ouvrir avec confiance au monde… cette ville peut trouver dans la miséricorde du Christ, qui fait toutes choses nouvelles, la force d’avancer avec l’espérance… Espérer c’est déjà résister au mal. Espérer c’est regarder le monde avec le regard et le cœur de Dieu. Espérer c’est parier sur la miséricorde de Dieu, qui est Père et qui pardonne tous et toujours », a-t-il conclu.

Au terme de la célébration, le pape se rendra à la prison « Giuseppe Salvia » à Poggioreale et déjeunera avec un groupe de détenus.

source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s