L’Église doit annoncer l’Évangile dans la pauvreté.

L’Eglise a pour mission de guérir et de libérer, explique le pape François, dans son homélie de ce 5 février, lors de la messe du matin en la chapelle de la résidence Sainte-Marthe du Vatican.

Guérir et libérer

« Voilà la mission de l’Église, a dit le pape : l’Église qui guérit, qui soigne. Parfois, j’ai parlé de l’Église comme d’un hôpital de campagne. C’est vrai : que de blessés il y a, que de blessés ! Combien de personnes qui ont besoin que leurs blessures soient guéries ! C’est cela, la mission de l’Église : guérir les blessures du cœur, ouvrir des portes, libérer, dire que Dieu est bon, que Dieu pardonne tout, que Dieu est père, que Dieu est tendre, que Dieu nous attend toujours… »

Le pape a commenté l’Evangile de l’envoi en mission des disciples du Christ qui leur recommande de n’emporter « ni pain, ni besace, ni argent ».

Le pape François souligne que l’Évangile « doit être annoncé dans la pauvreté » et que « le salut n’est pas une théologie de la prospérité ».

L’Eglise n’est pas une ONG

Le pape affirme une nouvelle fois la différence entre l’organisation de l’Eglise et une ONG : « C’est vrai, nous devons aider et mettre en place des organisations qui aident sur ce plan ; cela, oui, parce que le Seigneur nous donne des talents pour cela. Mais quand nous oublions cette mission, nous oublions la pauvreté, nous oublions le zèle apostolique et nous mettons notre espérance dans ces moyens, l’Église glisse lentement dans une ONG et devient une belle organisation : puissante, mais non évangélique, parce qu’il manque cet esprit, cette pauvreté, cette force de guérison. »

Le plus bel éloge

Et puis voilà l’éloge du Christ au retour des disciples : « Quand vous avez fait tout ce que vous devez faire, dites-vous : ‘Nous sommes des serviteurs inutiles’. Voilà l’apôtre. Et quelle serait le plus bel éloge pour un apôtre ? ‘Il a été un ouvrier du Royaume, un travailleur du Royaume’. Voilà le plus bel éloge, parce qu’il va sur ce chemin de l’annonce de Jésus : il va guérir, garder, proclamer cette joyeuse annonce et cette année de grâce. Faire en sorte que le peuple retrouve le Père, faire la paix dans le cœur des gens ».          source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s